Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Charly Carriquiry
  • A la decouverte de Barcelone.
  • A la decouverte de Barcelone.

Musique

Rechercher

Qui est sur mon blog?

Pages

24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 08:25

 


Photo by Xarly : Sagrada Familia


Photos by Xarly : Parc Güell


Photo by Xarly : Torre Agbar


Photo by Xarly : Parc Montjuic



Ah la culture, que ferions-nous sans elle…

 

Tout dire sur la culture barcelonaise serait trop long ! Je vais donc vous faire un petit condensé pour chaque photo ci-dessus :

 

[Sagrada Familia]

 

La Sagrada Familia ou "Le temple expiatoire de la Sainte Famille" a été la dernière obsession  Antoni Gaudí. Comme dirait mon oncle madrilène : « la Sagrada Familia c’est le « Zummum » de toutes ses œuvres architecturales et de sa religiosité ». Je n’aurai pas dit mieux !

Malheureusement, Antoni Gaudí meurt en 1926, le temple restant un chef-d’œuvre inachevé. Sa construction reprit dans les années 50 et continue encore aujourd'hui d’où les splendides grues que vous pouvez apercevoir.

 

[Parc Güell]

 

Entrer dans le Parc Güell est comme entrer dans une autre dimension (rien à avoir avec la série «Slider, les mondes parallèles »)  non cette dimension là est étrange certes, mais incontestablement magnifique. Pour moi c'est le lieu incontournable à visiter à Barcelone. Ce parc a été crée encore et toujours par l'architecte de la ville, Antoni Gaudi. Le comte Eusebi Güell voulait créer un parc privé de grande classe pour l’aristocratie de Barcelone, mais le projet échoua et la ville de Barcelone se chargea d'en faire un parc public en 1922. On ne s’en plaindra pas !

 

Les bancs, les bâtiments, les fontaines et les chemins du Parc Güell sont faits de morceaux de mosaïque de toutes les couleurs et aux formes ondulantes. De la fontaine lézard de Gaudí placée à l’entrée du parc aux vues panoramiques que vous pouvez avoir sur Barcelone, je vous laisse découvrir par vous-même les autres trésors qui se trouvent dans ce magnifique parc.

 

[Torre Agbar]

 

La Torre Agbar est un gratte-ciel de Barcelone datant du début du XXIe siècle. Elle est située dans le quartier de Glories, sur l’avenue Diagonale. Elle a été dessinée par l’excellent architecte français (chauvinisme encore) Jean Nouvel en collaboration avec la firme d'architecture barcelonaise b720. Pour une fois ce n’est pas Gaudi l’auteur de ce chef d’œuvre ! La tour a été inaugurée officiellement par la famille royale d'Espagne le 16 septembre 2005.

 

Ce bâtiment abrite des bureaux et  mesure pas moins de 145 mètres de haut pour  38 étages, dont quatre en sous-sol ! Les japonais n’auraient pas mieux fait. Le bâtiment possède, intégrés à sa façade, plus de 4 000 dispositifs de types DEL qui permettent la création d'images sur les parois extérieures. Une tour aussi belle le jour que la nuit.

 

[Parc Montjuic]

 

Montjuic (mont juif) est un lieu incontournable (encore) de Barcelone. Vous y rendre vous permettra de profiter de vues imprenables sur la ville, mais aussi de visiter deux des plus beaux musées de Barcelone (Musée National d'Art Catalane et le Musée de l'éthnologie). Vous pouvez également flâner dans un très joli « Jardi Botanic »  (jardin botanique). Accéder au sommet de cette colline ne sera pas fatiguant, par chance des escalators vous mèneront jusqu'en haut ou presque. Si vous vous sentez d’humeur sportive, l'ascension à pied vous prendra environ 1h.

 

 

Evadez-vous !

 



Sagrada Familia Sagrada Familia                                    Parc-Guell Parc-Guell                       Parc-Montjuic Parc-Montjuic




Published by Charly Carriquiry
commenter cet article
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 14:34

Barcelone se trouve sur la côte, au bord de la mer Méditerranée et qui dit côte, dit plaaaaages !! C’est plus de 5 kilomètres de sable doré que nous offre la capitale Catalane ! Et pourtant l’été, elles sont quand même pleines à craquer, pas un seul m² de libre pour poser sa serviette ! Enfin surtout les deux plages principales Sant Sebastia  et Barceloneta.  [Détail important pour la plage de Sant Sebastia, le nudisme est autorisé (à vous de jouer).] « Xiringuitos » ou « Chiringuitos » ça vous dit quelque chose ? Non ? Ceux sont des bars au bord des plages espagnoles  qui méritent vraiment de s’y arrêter pour prendre un verre, voir plus !


A l'heure actuelle, en ce début de printemps, les plages commencent à se réveiller aider par un thermomètre qui s’affole et des températures  qui grimpent, grimpent !! Les DJ sessions, fêtes et festival de la musique, de cinéma débarquent  et ça va « faire du bruit ». Les vendeurs ambulants de glaces, de boissons, doughnuts, lunettes (D&G, Gucci, Prada ou pas) sont aussi de retour pour notre plus grand plaisir.


Je vous rassure, les plages des Landes restent bien au-dessus. Oui faut le dire quand même ! Les barcelonais nous envie nos "chouchous" (cacahuètes caramélisées pour les « incultes ») !! Quant aux vagues, je n’en ai pas vu une seule pendant 3 mois… Un véritable calvaire !! Heureusement que dans une semaine, je vais retrouver mon océan et ses vagues mythiques. Un peu de chauvinisme ne fait pas de pas mal de temps en temps !!


Je vous laisse le soleil m’attend !



Photo by Charly
: Front de mer Barcelonais
Published by Charly Carriquiry
commenter cet article
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 18:51

On ne peut pas passer 3 mois sur Barcelone sans entendre, voir ou même toucher le FC Barcelona. Et encore moins quand le FCB ne fait qu'une bouchée de l'Olympique Lyonnais en huitième de finale retour de la Ligue des Champions… Les « Blaugrana » (bleu et grenat) se sont imposés 5-2 au Camp Nou avec un doublé du frenchie' Thierry Henry (Titi pour les intimes) !! Tout ça pour dire que j’ai bien fait de ne pas prendre ma place pour voir cette rencontre mercredi ! Vu comment je me suis « chambrer » au boulot, je préfère même pas imaginer au Camp Nou (Stade du FCB) avec tous ces Catalans… Le Barça en a fini avec les tapas et va maintenant s'attaquer au plat de résistance et qui sait décrocher un titre de Champion d’Europe.

 

 

Mais pourquoi ce club est-il incontournable ? Et bien je vais vous le dire ! Barcelone est la ville emblème du FCB, logique pour le Football Club de… Barcelone !

 

Le Football est très présent en Espagne, bien plus que chez nous, tant par le nombre de matchs diffusés, que par la grandeur des stades et la ferveur de ses supporters. Le slogan Calalan du FCB n'est autre que « Mès que un Club » ! Je vous épargne sa traduction sauf si vous insistez bien sûr. Ce club fait bel et bien partie intégrante de l’identité catalane. Mais ça ne s’arrête pas là ! Après les chiffres, voici ma deuxième passion : l’histoire. Pendant la dictature de Franco, les Catalans ont connu une large période de répressions : interdiction de parler catalan, fermeture des universités catalanes, disparition des livres  catalans et torture s... La censure était brutale et il était imposé de parler la langue impériale « Si eres español, habla la lengua del imperio («Si tu es espagnol, parle la langue de l'Empire»). Dans ce contexte,  l’unique possibilité d’affirmer son appartenance à la Catalogne résidait dans le cœur du stade du Camp Nou. C’est dans ce stade et seulement dans ce stade que les catalans pouvaient chanter l’hymne Catalan du Barca et dresser le drapeau Catalan sans risquer leur vie.

 

 

Voilà pourquoi le FC Barcelona « est plus qu’un Club » de football. [J’ai du me résoudre (à contre coeur) à traduire le slogan, suite aux nombreux mails…]

 

Après la page histoire, retrouvons maintenant la page chiffre. Le Camp Nou c’est : une capacité de 98 787 supporteurs, le premier plus grand stade d'Europe et le troisième au monde, un stade rempli à chaque match, un musée mythique qui retrace l’histoire du club (trophées, records, stars du club…), une gigantesque boutique où l’on trouve vraiment de tout (Chips, bibelots en tout genre, peignoir de bain et tout ça aux couleur (bleu et grenade) du Barça !). Pour l’anecdote, les couleurs du club on été choisies par son fondateur Hans Gamper, un comptable Suisse, qui organisait des matchs de football dans son quartier. Ce dernier établissait ses comptes avec un stylo particulier : il  était doté de deux couleurs, bleu et rouge.

Le stade est ouvert aux visiteurs du lundi au samedi pour la modique somme de 17 euro. Avec un tel prix vous avez un accès total au stade. Je vous recommande tout particulièrement les jacuzzis des vestiaires, l’eau est à bonne température !  Pour insister sur les chiffres en voici d’autre : 153 millions c'est le chiffre d’affaires du FCB par saison, 56.7M de droits télévisés, 44M pour l’exploitation du stade, 43,5M de marketing et s’ajoute à ça les 8,5M de cotisations des « socios ». Quant aux dépenses, il faut compter 146  millions dont la plus part passent dans le salaire des "footballistes" (81,7M).



Visca el Barça !!!


Photo by Charly : Le Camp Nou, le stade du FC Barcelona (Barça).
Published by Charly Carriquiry
commenter cet article
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 12:33

Et si je vous parlais maintenant de mon stage qui m’a amené à découvrir la ville de Barcelone.

"Mercredi 7 mars" :


Premier jour de stage et loin d’être le dernier ! Me voilà embarqué pour trois mois dans cette entreprise familiale catalane.


[Une bref présentation s’impose]


Obradors de son nom ,est une entreprise de textile pour enfant principalement. Elle possède sa propre usine de fabrication située à Prats de Lluçanès (l’usine occupe 15.000 m²), mais aussi un magasin sur Tona qui dispose de 2.500 m². Elle commercialise la plus grande partie de ces produits en Espagne mais aussi à l’international (USA, Mexique, Europe, Japon…).

Je suis où moi ? Dans aucun des deux : ni dans l'usine, ni dans le magasin ! Je travaille dans les bureaux sur Barcelone dans le quartier Gracia  comme assistant export (ça sonne plutôt bien). Je suis entouré de mon maître de stage (manager export), de son assistant et de 18 représentants (oui oui rien que ça). Il  y a un représentant par pays où l’entreprise exporte, voir deux pour les plus importants comme la France, l’Italie ou le Portugal.


Revenons donc à mon premier jour ! Je découvre ces fameux bureaux après 20 minutes de métro et quelques minutes de marche à pied. A peine arriver, Grégory, une des deux personnes avec qui je vais travailler pendant ces trois mois, m’accueil. Il me présente les bureaux et surtout mon bureau mais aussi  à tout les employers ! C’est parti pour une longue liste de prénoms que je vais avoir du mal à retenir : Domingo (el "jefe" avec un grand J), Rosa (chef de production), Ester (la styliste), Casi (le frère du "jefe"), Raquel, Monica, Monze, Ester (la comptable, c’est pas la même), Ana, Quim (l’informaticien). Voici la « team »  Obradors que je vais côtoyer quotidiennement.



Photo by Charly : Entrée de mon entreprise Obradors SA
Published by Charly Carriquiry
commenter cet article
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 12:31

 

Quel joie de débarquer en Espagne et de découvrir que le peu de chose que l’on sache en espagnol ne vous servira pas au quotidien ! Et oui à Barcelone, vous ne verrez pas écrit « Bienvenido » à l’entrée de la ville mais « Benvingut ». Vous l’avez bien compris ici on parle Català  (Catalan en français) la langue co-officielle de la Catalogne dont Barcelone est la capitale. Le Catalan est par contre la langue officielle de l’Andorre où je me suis rendu en janvier pour dévaler ses pentes enneigées (cf. ici).


La Catalogne est profondément attachée à son autonomie et donc à fortiori au Catalan qui accentue celle-ci. Ça peut surprendre au début, surtout quand on cherche son chemin dans le dédale des rues Barcelonaise : toutes les indications sur les plans, les plaques des rues ou encore les arrêts de métro sont en Catalan; le Castellan est inexistant dans une ville… espagnole !! Un autre exemple, le journal Metro que vous connaissez tous, les 2 premières pages sont écrites en Catalan et le reste… en Castellan !! Ouuufff, je vais pouvoir le lire tous les matins avant de travailler !!  


J'adore les chiffres donc en voici quelques-un pour appuyer mes dires sur l’omniprésence du Catalan : 95% de la population le comprend et 75% le parle, rien que ça ! Et oui dès leur plus jeune âge, les petits barcelonais sont plongés en plein dedans, le Catalan étant obligatoire en primaire et en secondaire. Mais ça ne s’arrête pas là, dans certaines facultés, les cours sont seulement donnés en Catalan !! Je vois déjà le sourire apparaître sur les lèvres de ceux qui voulaient choisir l’université catalane pour leur 3ème année à l'ECE  !


Le point positif dans tout ça, c’est qu’ils comprennent et parlent aussi le Castellan. Et pourtant, il est rare qu’ils vous répondent en Castellan… même si au départ vous leur parlez en Castellan… Têtu ces Catalans ? Un peu oui…  Heureusement que l’on en croise pas à tous les coins de rues !


Sur ce, "Adeu" !                                                              

                                                                                  



Photo by Charly : Immeuble et statue à deux rues de mon travail dans le quartier Gracia. Le toro, animal symbolique de la Catalogne.

Published by Charly Carriquiry
commenter cet article
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 15:47


[Flash Back] 23 décembre 2008 :


Ultime session de snowboard dans les Pyrénées pour cette saison 2008-2009

Du moins c’est ce que je croyais !!

 

[Back in Time] 24 Janvier 2009 :

 

L’expression « Mettre les pieds sous la table » résume parfaitement mon implication dans la préparation de ce week-end en Andorre. Mes colocataires, vacances oblige, ont eu la lourde et fastidieuse  tache de tout faire ! Je n’ai eu qu’à acquiescer et à payer accessoirement….  Que rêver de mieux ? Avoir de la neige et du beau temps peut être ? Mince alors , c’est que l’on a eu…  

 

L’Andorre c’est où d’abord (rime riche, et oui nous avons la reprise de trois phonèmes) ??

 

Pas très loin de Barcelone, ni plus ni moins à 3 heures de route vers le Sud !! (Mappy est aussi ton ami) Il m’aura fallu quand même 4 heures en bus.  Se lever au aurore après une dure semaine (40 heures par semaine, ça surprend je vous le dis) n’a pas été des plus aisé. Me voilà donc dans le métro, déserté par les hommes d’affaires mais remplacés par les dernier fêtards, pour rejoindre la gare routière. Mais pourquoi me regardent-ils tous comme ça ?? Ah oui, j’ai omis de vous dire, (le ridicule ne tue pas, mais ne rend pas plus fort pour autant) je pars habillé en skieur (pantalon, manteau, chaussures, bonnet, masque (ou presque)) !... Rira bien qui rira le dernier.

 

Petite remise en situation samedi 24 janvier, avis de tempête sur les Pyrénées entre autre !

 

Quel joie d’arriver sous une tempête de neige, avec le vent et les flocons qui vous fouettent le doux visage… protégé !! Bien au chaud dans mes vêtements, je peux partir rejoindre mes coloc’ à notre hôtel déjà sur place depuis  vendredi matin. Encore une fois, j’arrive et tout est déjà prêt ou quasiment,  il nous reste à louer le matériel.  C’est Charly qui s’est chargé de parler à... des français pour choisir le matos ! Snow en main et forfaits achetés la veille, nous partons à l’aventure dans cette station qui n’est autre que le Pas de la Case ! Visibilité nulle, de la glace à la place de la neige et un vent soufflant à plus avoir de souffle, un cocktail détonnant qui oblige la station à fermer une heure après notre arrivée… Le week-end end commence à merveille…

Nous nous rabattons donc sur les boutiques pour acheter alcool, tabac, parfums, maquillage (j’en ai pas acheté, il m’en restait…) à des prix défiant toute concurrence.

Le soir, il me reste plus qu’à prier pour que le lendemain le soleil soit de la partie. Je ne fut pas déçu, on a eu un temps magnifique et de la poudreuse à profusion dans un domaine skiable grandiose. Une session qui restera dans un coin de ma tête pendant longtemps !

 

[Back to the future] 26 janvier 2009 :

 

Les courbatures sont au rendez vous mais cette bouffée d’air frais m’a fait énormément de bien !! La trace de bronzage du masque a fait des jaloux dans mon entreprise !!

 

  Photo by Charly : Versant gauche du Pas de la Case




 

 

Published by Charly Carriquiry
commenter cet article
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 07:32



<Vous avez un nouveau message !>

de :   Mr X <X@obradors-sa.com>
à  :  CARRIQUIRY Charly <charly@ece-france.com>
date  :  3 décembre 2008 17:37
objet  : convention de stage

"Bonjour Charly,

Veuillez trouver ci Joint la fiche d´homologation pour votre stage.

Dans l´attente de votre convention définitive.

Salutations,

Votre maître (de stage)."



Yataaaa ! Après des mois de recherches et un travail de longue haleine (fraiche, merci Colgate), j ai trouvé mon stage!
Pendant trois mois soit 12 semaines, ou encore 84 jours (je n ai pas compter les heures, quoique...2016 heures) je  serais stagiaire dans l´entreprise Obradors.

[Je vous vois venir mes "Loulous", quel est le rapport avec les roi mages ?? Patience, j´y arrive.]

Pièce jointe
: homologation.pdf (57 Ko)

Afficher au format HTML - Télécharger  

[Telecharger] : Je découvre alors la date à laquelle je vais débuter mon stage : Mercredi 7 janvier. Parfait, j´aurais deux jours pour visiter Barcelone avant de commencer à travailler!


"Lundi 5 janvier" [En mode…] :

Toujours un plaisir de faire la grasse matinée que se soit ici, dans les landes ou ailleurs ! Bien installé et reposé, je pars visiter Port Vell, en bas de la Rambla, et les alentours. Le ciel est bleu, le soleil brille, les oiseaux chantent, tout va bien dans le meilleur des mondes! Que dire de plus intéressant… L’aquarium de Barcelone vous offre la chance de participer (ou pas) au remake des dents de la mer, mais si avez le mal de mer, vous pouvez toujours faire les soldes au centre commercial Mare Magnum, ou en prendre plein les mirettes avec les images 3D de l’Imax! Le Port Vell est donc un lieu de loisir et de promenade animé, situé en plein cœur de Barcelone (phrase bateau n°1).

La nuit commençant à tomber, je décide de rentrer! Mais à cet instant précis, que vois-je au loin?? Des sirènes, un
attroupement de badauds et une ravissante brune. Je ne saurais vous dire ce qui a piqué (aïe) ma curiosité et m´a poussé à aller jeter un coup oeil ! Sur place, la "guardia civil" installe des barrières, les "bomberos" (mais oú sont passés les tuyaux??) sont aux aguets et... soudain mon intelligence brilla dans cette pénombre. En effet, je viens de comprendre que je suis au bon endroit, au bon moment pour assister a la cavalcade des Rois Mages! Quelle chance! Pendant plus d´une demi-heure ont défilés, sous mes yeux ébahis, chars, danseurs et musiciens venus des 4 coins du monde. Les enfants, aux anges, se précipitent pour donner leur lettre aux "Reyes Magos" et ramassé les "caramelos" lancés des chars. Ma grande taille aidant, la pêche aux bonbons a été excellente!


Barcelone n´a pas fini de me surprendre, parole de Landais!

Photo by Charly : Garspar sur son poisson volant!
(Melchior, Gaspar (cf photo) et Balthazar) et se jettent sur les
Published by Charly Carriquiry
commenter cet article
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 10:23

Trouver un logement sur Barcelone, rien de plus simple... ou pas !

"Google est ton ami" : ce célèbre dicton du XXIème siècle s'est une fois de plus vérifié. Le site Loquo.com, généreusement trouvé par Google, m'a montré le chemin. La quête de mon pied à terre a pu alors commencer. Ce site plus sérieux que mes "paroles" est le n°1 des petites annonces en Espagne. On y trouve vraiment de tout : une paire de ciseaux usagés, une femme (non usagée), ou encore un appartement, ce qui déjà nous intéresse plus ! Les options de recherche sont multiples : on peut trier par type de logement (collocation, appartement, chambre...), par prix et bien sûr par localisation. Vient le moment crucial, le moment que l'on attend tous celui des...résultats de la recherche. Faites vos jeux rien ne va plus, et c'est le cas de le dire ! Après avoir sélectionné 4 appartements, j'ai envoyé des emails et/ou passé des coups de téléphone pour pouvoir les visiter. Je pensais avoir tous les atouts en main pour trouver un logement... Mais je faisais fausse route, internet c'est bien beau, les photos et les paroles aussi mais la réalité l'est beaucoup moins !

"Samedi 3 janvier" [En mode bloggeur Lambda] :

Arrivé sur Barcelone en début d'après-midi, le soleil brillait, les oiseaux chantaient etc. Je vous passe les détails ennuyeux faut se concentrer sur l'essentiel. Retour à nos moutons, mon premier rendez-vous pour un "piso" (appartement dans la langue de Christophe Colomb) dans le quartier de l'Examplei ! Un vrai désastre et je pèse mes mots, on m'avait annoncé une collocation de 4 personnes étudiantes, j'ai pu en compter au moins 8 et le plus jeune devait avoir l'âge de mon père (né en 1961 pour le calcul)...
Suivi le deuxième, puis le troisième rendez vous avec un scénario plus ou moins similaire. C'est à ce moment là que tu sens que tu vas passer un super week-end. Et pourtant non, après toute attente, le dernier fut le bon ! Comme on dit, tout  vient à point à qui sait attendre.

C'est donc de cet appartement, situé sur la Rambla el Raval, que je vous écris.  Au coeur de Barcelone, à deux pas de la Rambla, du Corte Ingles et de mon travail, c'est ici que je vais séjourner pendant trois mois.
 
Photo by Charly : La Rambla
Published by Charly Carriquiry
commenter cet article
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 15:43
Premier article prochainement dans les bacs.
Published by Charly Carriquiry
commenter cet article
3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 18:03

Pour tous ceux ou celles qui ne situeraient pas la ville de Barcelone en Espagne mais aussi pour les autres !!
Published by Charly Carriquiry
commenter cet article